Whatsapp
Forme juridique pour un Freelance, Entreprise individuelle ou SARLU ?
27 octobre, 2020 par
Taralila Marketing, Ando R.

Le freelancing est une des nouvelles tendances d’entrepreneuriat à Madagascar et qui a pris de l’ampleur durant la pandémie. Etre freelance c’est être son propre patron, gérer soi-même ses heures de travail, être libre de travailler partout et avec peu d’outils nécessaires. Il est donc logique que cette activité attire de plus en plus de malgaches notamment chez les plus jeunes.

Il ne faut néanmoins pas s’y méprendre car si le freelancing est en vogue, la concurrence commence aussi à être rude et il faut d’ores et déjà penser à se démarquer pour obtenir plus desdits « contrats clients ». Car en effet votre savoir-faire en tant que freelance dans votre domaine ne suffit plus, il vous faut aussi être formel pour être rassurant envers vos clients, pour éviter des sanctions de l’Etat, mais surtout pour contribuer à l’animation de la vie économique de notre pays.


Pour formaliser ses activités en tant que freelance, deux (2) possibilités de forme juridique s’offrent à vous : l’Entreprise individuelle ou la Société à Responsabilité Limitée Unipersonnelle (SARLU).


La première distinction à faire est qu’une entreprise individuelle sera assujettie à l’Impôt sur le revenu et il est impossible d’opter pour l’Impôt sur les sociétés. Pour la SARLU, il vous est possible de choisir le régime d’imposition à la création de votre société.

En termes de protocoles de formalisation et de cessation d’activités, une entreprise individuelle nécessite peu de documents et les frais administratifs sont plus ou moins fixes et les documents de formalisations s’obtiennent auprès de l’INSTAT et des centres fiscaux. Les frais administratifs de la SARLU varient selon le régime d’imposition choisi, le montant de votre bail commercial ainsi que du montant du capital, les documents de formalisations sont fournis auprès des guichets uniques de l’EDBM. 

Pour un changement de forme juridique, il est possible de modifier une SARLU en SARL, SA, SAU, ... . Mais il s’avère impossible pour une Entreprise individuelle de changer de forme juridique.


Il est maintenant à noter qu’une entreprise individuelle fait partie de votre patrimoine et vos biens personnels peuvent être saisis en cas de dettes professionnelles. Pour la SARLU, seuls les biens affectés à votre activité peuvent être saisis par les créanciers.

Le choix de la forme juridique doit donc se faire en fonction de votre activité, votre modèle économique, les possibilités d’expansions de votre activité et en fonction des moyens à votre disposition à la formalisation.


Kentia Domiciliation accompagne depuis 11 ans maintenant les créateurs d’entreprises pour la formalisation de leurs activités et offre aussi divers services complémentaires notamment pour la domiciliation de siège social, l’externalisation des services sociales, l’obtention de visa, l’étude de marché, la rédaction de business plan, ….







Taralila Marketing, Ando R.
27 octobre, 2020
Partager ce poste
Archiver